yayi inde

Visite du Chef de l’Etat au Moyen Orient : L’Inde s’ouvre au Bénin (Boni Yayi à l’honneur dans la presse indienne)

 

Le Chef de l’Etat, le Dr Boni Yayi, a effectué à la tête d’une forte délégation béninoise, une visite d’Etat en Inde du 03 au 07 mars dernier. Dans le cadre de cette visite, plusieurs accords ont été signés et la relation Inde-Bénin est mise sur orbite.

Bénin Yayi décroche la sympathie d l’Inde pour le Bénin. En visite d’Etat en Inde à quelques mois des élections générales dans ce pays, le président Boni Yayi a été privilégié par les autorités indiennes et la presse indienne en particulier. En effet, il n’est souvent pas accepté une visite d’Etat en Inde à l’approche des élections générales. Mais l’acceptation de la visite de la délégation béninoise témoigne de l’intérêt qu’accordent au Bénin, les autorités indiennes à divers niveaux. Cette marque de sympathie des Indiens pour le Bénin a permis à la délégation présidentielle de rentrer au pays avec des résultats satisfaisants. Au plan politique, la visite d’Etat donne un coup d’accélérateur au dialogue politique bilatéral, en même temps qu’elle relance la coopération bénino-indienne qui était jusque là embryonnaire. Le Bénin est désormais au centre du partenariat stratégique entre l’Inde et l’Afrique par son entrée, lors de la visite, dans le groupe privilégié des pays de concentration de l’aide indienne au développement en Afrique de l’Ouest dénommé TEAM qui passe ainsi de Team 9 à Team 10. Le président Boni Yayi a été reçu par les plus hautes autorités indiennes à tous les niveaux, notamment par la présidente de l’Union Indienne, madame Pratibha Patil et par le premier ministre indien, Manmhan SINGH, convalescent, qui lui a consacré sa première sortie officielle après le pontage coronaire qu’il a subi suite à un infarctus du myocarde. Le Chef de l’Etat a également rencontré le vice-président de l’union indienne, le chef de l’opposition, ainsi que les gouverneurs des Etats de Maharastra à Bombay et de Karnataka à Bangalore. Une ligne de crédit de 15 millions de dollars est désormais ouverte par l’Inde au profit du Bénin en plus d’un don non remboursable de 02 millions de dollars US pour marquer la relance de la coopération avec le Bénin.
Sur le plan de la coopération bilatérale, la base juridique de la coopération bénino-indienne est renforcée à travers la signature de cinq nouveaux accords portant, entre autres, sur la création au Bénin d’un centre universitaire d’excellence pour les technologies de l’information, la promotion des PME, de l’entreprenariat et des micro-entreprises aussi bien en zones urbaines que rurales…
Au plan économique, la visite du Chef de l’Etat a intéressé plusieurs investisseurs privés indiens au Bénin. L’inédit à ce propos est que le chef de l’Etat a invité les investisseurs indiens à collaborer avec les opérateurs économiques béninois pour toutes leurs interventions au Bénin. C’était à la satisfaction des nombreux opérateurs économiques qui ont rejoint la délégation présidentielle en Inde. Il est à noter que l’Inde est un pays à économie libérale extrêmement développée. La partie indienne est disposée à intervenir dans les domaines de l’agriculture, des technologies de l’information et de la communication, de l’énergie, du transport, pour ne citer que ceux-là. Il faut préciser que dans le domaine des TIC, Boni Yayi s’est rendu à Silicone Valley à Bangalore, une des plus importantes plate-formes informatiques au monde où il a été retenu un programme de collaboration en vue de faire du Bénin, une puissance en matière de technologie dans la sous-région. Des discussions avec les investisseurs indiens, il a été retenu le principe d’organisation d’une journée de l’Inde au Bénin. Cette journée se tiendra dans la deuxième quinzaine du mois d’avril, à en croire le ministre des affaires étrangères.
Il faut aussi signaler que l’absence d’une ambassade du Bénin en Inde est un frein aux relations entre l’Inde et le Bénin. C’est pour cela que le Chef de l’Etat a décidé d’ouvrir, avant la fin de l’année 2009, une ambassade du Bénin à New Delhi en Inde. L’Inde est qualifiée d’Eléphant d’Asie, deuxième pays le plus peuplé au monde et leader mondial dans les secteurs de l’industrie informatique et de l’agriculture.
Le Bénin en vue dans la presse indienne
La présence de la délégation béninoise en Inde a été fortement médiatisée par les médias indiens. Pendant tout le séjour, nombre de journaux indiens ont fait de la visite, l’information principale de leur parution.

Article suivant Article suivant