Yayi Boni biographie

YAYI Boni : Biographie

 

Yayi Boni est né en juillet 1952 à Tchaourou dans le nord du pays dans une famille musulmane mais il s'est converti au protestantisme. Il appartient à trois ethnies influentes du Bénin, Nago (de la famille Yorouba) par son père, Peul et Bariba du côté de sa mère.

Il est docteur en économie, diplômé de l’université de Paris IX Dauphine. Il fut conseiller technique aux affaires monétaires et bancaires, sous la présidence de Soglo, de 1991 à 1996, avant d’être nommé président de la Banque ouest africaine de développement (BOAD) en décembre 1994 jusqu'en février 2006 suite à sa démission pour se présenter aux élections présidentielles.

Marié et père de cinq enfants, il est un candidat indépendant soutenu par une coalition de mouvements et de petits partis politiques. Son slogan était « Ça peut changer ! Ça doit changer ! Ça va changer ! ». Le 5 mars, il arrive en tête du premier tour de l'élection présindentielle avec 35,60%. Le 19 mars, lors du second tour il remporte l'élection avec 74,51% face à Adrien Houngbédji. En l'absence de parti, il a su rallier à sa cause des personnalités respectées dans le pays telles qu'Albert Tevoedjré, ancien secrétaire général adjoint de l'ONU ou l'ex-chef d'État Émile Zinsou.

Son score élevé au second tour peut s'expliquer par le rejet populaire du système Kérékou, dont Adrien Hongbedji avait été le ministre, et l'affairisme qu'il avait développé. En plus d'une bonne gouvernance, Boni déclare vouloir agir sur le développement du secteur privé (« faire du Bénin le Hong-Kong de l'Afrique »), sur la scolarisation des filles, ou encore sur la réhabilitation de l'agriculture.

 

Retour
×