travaux porto-novo

Message du Maire Moukaram Océni à l’orée de 2011

De grands travaux en perspective dans la ville de Porto-Novo


JPEG - 9.3 ko
Le Maire Moukaram Océni

Le Maire de la ville de Porto-Novo, Moukaram Océni, a délivré hier son traditionnel message de fin d’année à l’endroit de ses administrés. Il s’agit d’un discours fait de bilan des actions menées au cours de l’année 2010 et de perspectives pour l’année 2011. Sans aucun doute, le Maire Moukaram Océni, nourrit de grandes ambitions pour Porto-Novo et il n’a pas manqué d’inviter tous ses habitants à jouer leur partition.

Quelques réalisations au cours de l’année 2010

" En 2010, nous avons achevé la construction de nombreux modules de salles de classes. Mais c’est toujours insuffisant pour garantir à nos enfants une bonne éducation et un bon apprentissage. L’investissement mis est particulièrement important pour le budget de la ville, mais il n’est pas question pour nous de faire des économies sur l’avenir de nos enfants. Je retiens et je constate que nos efforts ont commencé par produire des effets positifs en matière de la rénovation urbaine mais aussi de la sécurité. C’est ainsi que nous avons œuvré, négocié à la réalisation d’une portion de la rocade dénommée boulevard du cinquantenaire, à l’aménagement de l’entrée de la ville à partir du pont. Aussi, avons-nous réalisé le pavage et l’assainissement de la rue 305 à Foun-Foun Tokpa dans le troisième Arrondissement, achevé les travaux de construction du bassin de rétention de Kpogbonmey, et d’extension du bras des collecteurs I et G. Nous avons entamé le pavage de la voie rail Dodji route d’ Adjarra en passant par la Voirie à Anavié. Se fondant sur le fait que nos actions sont résolument tournées vers le renforcement de l’encadrement de la jeunesse, la promotion des prestations sociales afin de lutter contre toutes les formes de menaces, l’amélioration des méthodes éducatives et la multiplication des espaces d’écoute et de sensibilisation ainsi que la consolidation des équipements sportifs et de loisirs, nous avons construit et équipé une demi-douzaine de modules de trois salles de classes, achevé les travaux de réhabilitation de la piscine municipale sise à Ouando, de la maison des jeunes de Porto-Novo avec le concours de la Loterie Nationale du Bénin. La jeunesse demeurant l’axe central de nos actions, nous avons construit deux aires de jeu modernes de football à camps réduits à Tokpota et à Zounkpa, et une aire de jeu de Basket Ball réalisée avec le soutien de la famille CHAGOURY à Houegbokomey. Au nom de notre conviction d’améliorer la mobilité urbaine et de renforcer l’éclairage public, nous avons installé des feux de signalisation tricolores au carrefour Kokoyè et dans la dépression du projet Songhaï. Celui de Nadjo est en cours. Plus de 1120 lampadaires sont en train d’être posés dans la ville de Porto-Novo pour améliorer un tant soit peu l’éclairage de notre Ville, Capitale du Bénin.

Les ambitions pour l’année 2011

" 2011, c’est enfin, de nouveaux efforts pour la vitalité de Porto-Novo. La culture est pour nous un élément d’identification du territoire mais aussi de dynamisme et de vitalité. Elle constitue pour les villes un support important de l’attractivité d’un territoire. Je le crois profondément aussi et nous continuons nos efforts en ce domaine. C’est aussi ce que permet et développe le milieu associatif, riche et divers sur notre territoire. Sans vous, sans ces acteurs essentiels, le lien social serait encore plus distendu et c’est pourquoi nous souhaitons poursuivre notre soutien, avec les maigres moyens dont dispose la Ville, au secteur culturel dans son ensemble. Et spécifiquement en 2011, nous lancerons une innovation à travers des appels à projets culturels et sportifs dont les meilleurs seront primés et soutenus par la Ville. Au demeurant, je dis ma disponibilité auprès de mes collègues des villes environnantes pour voir comment, là encore sur des pratiques culturelles, sportives ou associatives, des choses pourraient être mises en commun à travers l’intercommunalité solidaire (…) 2011 sera également la poursuite de notre ambition de faire de Porto-Novo une ville de qualité et de bien être, grâce à des infrastructures et équipements d’assainissement durables comme le pavage sur fonds propres de la voie Guévié-Saint Pierre et Paul et surtout le grand chantier de construction du nouvel hôtel de ville et l’extension du marché de Ouando en hauteur pour en faire un marché véritablement international. Les carrefours St Pierre et Paul, Ouando les Palmiers et Ahouangbo seront dotés de feux de signalisation tricolores. 2011 permettra aux Portonoviens de jouir enfin, nous espérons, des fruits de nos négociations avec les institutions de la BOAD à travers le pavage et l’assainissement de la voie Ouando-Dowa sur 1200 mètres linéaires, Mèdédjonou menant au nouveau cimetière municipal sur 1800 mètres linéaires sans oublier la rue 30 dans le 1er Arrondissement et les voies allant du carrefour Y au CEG Djegan Kpevi et de la pharmacie Adjibadé vers Dodji en longeant les rails. 2011, c’est aussi la réalisation de la maison des Seniors au cœur de la ville et des salles de fête à Agbokou et Djegan-Kpèvi sur la base d’un partenariat public-privé. Le lotissement de Ouinvié et Zounkpa conformément à notre vision sera une réalité en 2011. Nous allons entamer les études techniques relatives à la construction d’un Port Fluvial à Agbokou sur une superficie de 10 Ha pour desservir et renforcer les échanges commerciaux entre le Grand voisin de l’Est, le Nigeria et engager les négociations pour la réalisation du 2ème pont de Porto-Novo à Agbokou via Wèkè. 2011 sera la mise en œuvre du Programme Municipal d’Insertion Professionnelle des Jeunes afin de faciliter le passage de ces derniers de l’école à la vie professionnelle et entrepreneuriale. 2011 verra l’aide aux associations et surtout aux groupements de femmes renforcée, en vue d’encourager les initiatives locales pour le développement des activités génératrices de revenus… ".



28-12-2010, Karim Oscar ANONRIN

×