escroquerie Vodonou

 

Affaire escroquerie internationale impliquant l’Honorable Vodonou:Un député explique le dossier aux responsables de l’ « Un »

Les responsables de l’Union fait la Nation ont désormais une meilleure connaissance du dossier pour lequel leur homologue Désiré Vodonou est activement recherché. Ainsi, ils ont compris que c’est une vaste escroquerie internationale sans aucun relent politique.


L’affaire dans laquelle l’Honorable Désiré Vodonou serait impliqué est une escroquerie internationale qui livre au fil du temps ses secrets. Le dernier en date est que le député Désiré Vodonou opérait sous le nom de Léon Doukpègan. La dernière affaire qui l’oblige à prendre le maquis date seulement de trois mois. Ce n’est donc pas un ancien dossier exhumé comme le faisaient croire certains. Encore moins, ce n’est pas une affaire politique opposition contre mouvance. Ça, c’est le plaignant lui-même qui s’est confié à un député de la Renaissance du bénin (Rb), l’un des partis piliers de l’Union fait la Nation. Lequel député surpris et dépassé par l’ampleur du forfait et la ruse des acteurs et complices aurait informé le président Bruno Amoussou et tous les autres membres du bureau de l’ « Un ». Après un long et précieux débat, la plupart d’entre eux ont été édifiés. D’ailleurs, ils ont compris qu’il est inutile de continuer à mêler le nom du président Yayi Boni aux déboires de leur allié politique. Mieux, ils ont bien compris que c’est une affaire sérieuse dans laquelle un citoyen américain, présumé coupable de complicité avec l’Honorable Désiré Vodonou, alias Léon Doukpègan lime ses dents contre les barreaux de la prison civile de Cotonou. Il est à rappeler qu’en plus du député, deux de ses plus proches collaborateurs, Benjamin T. Gandonou, Directeur général adjoint de « Négoce international Sa » et Michel Mèhinto, Directeur administratif et financier de la même société sont aussi activement recherchés par la Police. La suite dans notre prochaine parution.

×