cybercriminalité

Croisade contre la cybercriminalité

Le Matinal du 10 juin 2009

Le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique, Armand Zinzindohoué, a procédé hier à l’ouverture officielle du séminaire contre la cybercriminalité, initié par l’ambassade de France près le Bénin, en collaboration avec l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux Technologies de l’information et de la communication.


Le sens qu’il donne à ce délit à travers son message, se résume à l’utilisation abusive des supports électroniques pour escroquer ou arnaquer. A l’en croire, le but de cette initiative est de spécialiser les services répressifs, d’éveiller les uns et les autres sur la prudence dont ils doivent faire preuve, car la recrudescence de ce fléau influe sur l’image des pays africains. Pour la circonstance, deux experts sont dépêchés de l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (Oclctic). Il s’agit du Commandant Thierry Legalloudec et du brigadier chef Franck Carro. Soulignons que la cérémonie d’ouverture a été suivie d’une conférence de deux heures, en présence de la hiérarchie militaire policière et du ministre de la Justice de la Législation et des Droits de l’Homme Victor Topanou.