conseil des ministres du 9 /6

Conseil des ministres

Le gouvernement confirme le limogeage de Mana Lawani


Le Conseil des Ministres s’est réuni en séance extraordinaire, ce jour mardi 09 juin 2009 sous la présidence effective du Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement.

Au cours de sa séance, le Conseil des Ministres a examiné essentiellement deux comptes rendus relatifs l’un au décès du Président de la République Gabonaise Son Excellence Omar BONGO ONDIMBA et l’autre à la crise qui secoue actuellement le secteur vital de la santé de notre pays.

En approuvant le premier compte rendu, le Conseil des Ministres a observé une minute de silence à la mémoire de l’illustre disparu, et décidé, en raison des excellents liens d’amitié entre les gouvernements gabonais et béninois d’une part et de leurs deux dirigeants d’autre part, d’observer un deuil national de trois (03) jours pour compter du 10 juin 2009 à 00 heure, afin de témoigner sa compassion et sa solidarité ainsi que celles du peuple béninois au Gouvernement et au peuple gabonais ainsi qu’à la famille éplorée. Pendant cette période, le drapeau sera mis en berne sur toute l’étendue du territoire national. Une délégation gouvernementale prendra également part aux obsèques.

Concernant la crise actuelle qui secoue le secteur de la santé, le Conseil des ministres a examiné et approuvé le compte rendu des négociations menées par une équipe gouvernementale et le Collectif des Syndicats du secteur de la santé en grève depuis plusieurs semaines. Il faut rappeler que le motif fondamental de cette grève porte sur l’application de l’arrêté 2348/MS/MEF/DC/SGM/DRH/DRFM/SA du 28 avril 2008 par lequel deux Ministres, en l’occurrence celui de la Santé et celui des Finances ont décidé d’accorder une prime exceptionnelle de motivation aux structures du Ministère de la santé sans s’en référer au Conseil des Ministres.

Toutefois, à la suite de négociations avec le Collectif des Syndicats du secteur de la Santé et dans un souci d’équité, de paix et de sécurité, le Gouvernement a pris l’engagement financier exceptionnel, c’est-à-dire non prévu au Budget national exercice 2009, pour payer cette prime exceptionnelle de motivation due aux 8221 agents restants ne l’ayant pas encore perçue. Prenant en compte les contraintes budgétaires et de trésorerie publique induites par la crise économique et financière internationale sur notre pays, le Conseil des Ministres a décidé de payer cette prime suivant les modalités ci-après :

1° Paiement dès le mardi 09 juin 2009 à chacun des 8211 agents de 50 % du montant dû, soit globalement 1.882.405.000 F CFA ;

2° Paiement d’une deuxième tranche de 25 % le 30 juin 2009 ;

3 ° - Paiement de la troisième et dernière tranche de 25 % le 30 juin 2011

En outre, le Conseil des Ministres a décidé d’abroger l’Arrêté instituant cette prime non prévue par la loi n° 86-013 du 26 février 1986 portant Statut Général des Agents Permanents de l’Etat.

Sur cette base, le Gouvernement invite lesdits agents et tous les agents de santé en général à accepter cet échéancier et à reprendre le travail dans l’intérêt supérieur de la Nation béninoise et pour le plus grand bien des populations de nos villes et campagnes.

Il convient toutefois d’indiquer à l’attention de l’opinion publique que depuis 2006 à ce jour d’énormes efforts financiers ont été consentis par le Gouvernement au profit du secteur de la santé sous forme de relèvement de la masse salariale, de subventions d’achat d’équipements techniques médicaux, de constructions d’infrastructures sanitaires de consommables médicaux, de matériels etc ... s’élevant à environ 203 Milliards de FCF A dont 40 486 105 359 FCF A pour les acquisitions d’équipements et de matériels techniques médicaux.

Malgré ces importants investissements, les acteurs du secteur de la santé toutes catégories confondues n’ont cessé de dénoncer le dénuement de la plupart des formations sanitaires de notre pays.

Prenant acte de ces plaintes, le Conseil des Ministres a instruit :

- d’une part, l’Inspection Générale d’Etat pour procéder au contrôle et à la vérification de la destination et de l’existence effective dans nos hôpitaux des financements, équipements, matériels techniques et consommables médicaux mis à leur disposition pour leur bon fonctionnement ;

- d’autre part, les ministres concernés à accélérer la finalisation des travaux de reversement des Agents concernés en Agents Contractuels de l’Etat.

- enfin, les membres du Gouvernement à organiser une tournée dans tout le pays aux fins d’informer et de sensibiliser les personnels de la santé sur les enjeux de ce dossier et de les exhorter à la reprise de service.

Le Conseil des Ministres tient à rassurer l’opinion nationale et internationale sur sa disponibilité à continuer comme par le passé, d’accorder la même attention soutenue à tous les secteurs sensibles et vitaux de notre pays et particulièrement à tous les personnels du secteur de la santé.

Par ailleurs, par décrets présidentiels en date du 09 juin 2009 il a été mis fin aux fonctions de Monsieur Soulé Mana LAWANI, Ministre de l’Economie et des Finances et Monsieur Pascal Irénée KOUPAKI, Ministre d’Etat Chargé de la Prospective, du Développement et de l’Evaluation de l’Action Publique a été chargé de son intérim.

Enfin, les nominations suivantes ont été prononcées au Ministère de la Santé sur proposition du Ministre :

- Directrice Départementale de la Santé de l’Atlantique Littoral : Madame Flore Viviane OGOUBIYI née AKLASSATO

- Directeur Départemental de la Santé du Mono-Couffo : Monsieur Alphonse TODESSAYI

- Directeur Départemental de la Santé du Zou- Collines : Monsieur Edmond GBEDO

- Directeur Départemental de la Santé du Borgou-Alibori : Monsieur Orou Bagou YOROU CHABI

- Directeur Départemental de la Santé de l’Atacora- Donga : Monsieur Dayouri KPETIKOU

- Directeur Départemental de la Santé de l’Ouémé-Plateau : Monsieur Hubert ALIHONOU.

Cotonou, le 09 juin 2009

Le Premier Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement,

Ibraïma SOULEMANE