Coalition ABT

Course à la Marina:La coalition Abt 2011 enfin prête

La Coalition Abdoulaye Bio Tchané 2011 (Coalition Abt-2011) a été finalement portée sur les fonts baptismaux, ce 06 février 2010 au Centre international des conférences qui était très exigüe pour contenir les militants. C’était à travers un congrès constitutif qui a enregistré la présence des chefs de mouvements et partis politiques. Unanimement, ils ont conclu à l’échec du régime du Changement et se disent prêts à « changer le Changement ».


Ils étaient tous présents, Issa salé, Edmond Agoua, Antoine Dayori, Venance Gningla, Cyriaque Domingo, Basile Ahossi du G13 et Andoche Amégnissè de l’Uns. Déterminés à balayer le régime du Changement et à installer Abdoulaye Bio Tchané à la Marina parce que le régime du Changement à failli. Dans sa déclaration politique, cette coalition Abt-2011 a par la voix de son porte parole, Amina Taïrou, mis à nu les dérives du régime en place. Pour elle, ce dernier multiplie sans cesse les actes de violations des règles des finances publiques et de la constitution béninoise, il entretient des rapports tendus avec le Parlement et les acteurs sociaux et fait des ressources humaines et matérielles une gestion calamiteuse. A tout cela s’ajoutent les actes de menaces sur l’unité nationale, sur le multipartisme intégral et sur la liberté syndicale et de presse, a fait remarquer Amina Taïrou avant de dénoncer la corporisation de la justice et des organes de contre pouvoir dont font montre le régime en place qui selon elle s’est érigé en un système où la corruption, le clientélisme, les manœuvres politiciennes, les recours aux ordonnances sur la base de l’article 68 ont droit de cité. Autant de dysfonctionnements qui ont amené les mouvements et partis politiques à se regrouper au sein de la Coalition Abt-2011 pour établir des objectifs afin de contrecarrer les dérives intolérables de ce régime en perte de vitesse, a martelé la porte parole de la coalition. Au nombre de ces défis, a-t-elle souligné figurent la promotion de la démocratie et de l’Etat de droit, la proposition d’une alternative crédible au peuple et l’élaboration d’un programme clair, précis et ambitieux de société, capable d’améliorer les conditions de vie des citoyens béninois.

Des soutiens pour Abdoulaye Bio Tchané

Séduits par les idéaux de cette coalition et par le dynamisme de ses militants, les ténors de l’opposition politique ont affiché leur soutien à la naissance de ce nouveau creuset politique et suscité par la même occasion la candidature du président Abdoulaye Bio Tchané. Car pour eux, ce dernier est un homme épris de paix, d’humilité, de la préservation de l’unité nationale et de rigueur dans la gestion saine des finances publiques. De Arouna Boubacar du Fard Alafia, à Basile Ahossi du G13, en passant par Idji Kolawolé de l’Un, les anciens ministres, Akindes Adékpédjou, Adamou N’Diaye , et Andoche Amègnissè de l’Uns, la plaidoirie était la même. Conjuguer les efforts avec toutes les structures et bonnes volontés pour la réalisation effective d’une alternance crédible en 2011. Ils ont enfin tour à tour exhorté tous les militants à resserrer les rangs afin de porter au pouvoir le docteur Abdoulaye Bio Tchané en 2011 et de relever les défis du développement.

Claude Ahovè (coll)

×