avion présidentiel

Avion Présidentiel  : Boni Yayi visite le Boeing 727-200

Fraternité du 28 mai 2009

Dans notre parution du mercredi, nous avions annoncé que le Bénin dispose désormais de son propre avion. Hier le chef de l’Etat, le Dr Boni Yayi est allé visiter le Boeing 727-200 qui assurera désormais ses voyages. Initialement, selon le colonel Mitchodjèhoun, l’avion prenait des passagers jusqu’à 180. Mais, à cause de la modification Vip qu’il a subie, cet avion est actuellement dans une configuration de 46 places. L’appareil peut voler jusqu’à 900km/h en vitesse indiquée. Mais en vitesse au sol, il peut aller plus vite.

Il vole à des altitudes variant entre 11000 et 13000 m. La maintenance de l’appareil sera assurée par des éléments des forces aériennes béninoises. Quant aux grandes révisions, le colonel a indiqué qu’ils se dirigeront vers des centres plus indiqués. Le moteur a été remis à niveau.

Ainsi, il a subi des modifications de stage 3 et peut rencontrer les exigences de bruit en Europe. Il dispose d’une autonomie de vol en direct de 6 heures. Il peut faire Cotonou -Paris en direct ou Cotonou -Johannesburg.

" Après tant d’années, maintenant nous avons notre avion " a déclaré le ministre de la défense Kogui N’douro. Pour lui, c’est une fierté pour tous les Béninois. Il a saisi l’occasion pour remercier tous ceux qui ont précédé le régime du changement et qui avaient pensé à l’acquisition de cet avion. Car depuis l’avènement du changement, le régime en place, il n’a fait qu’affréter des avions. L’avion, dira le ministre était encore au sol. Mais lorsque le président Boni Yayi a été informé, il a dépêché une délégation pour une inspection. " Ce que c’était, ce n’est pas ce que vous avez vu " a ajouté le ministre Kogui N’douro. Le pays a la capacité de maintenir sa flotte car l’argent qui servait à affréter les avions va permettre de faire la maintenance. C’est une dépense de souveraineté. Et le Bénin entretient sa flotte composée de trois aéronefs, un autre qui est en Afrique du Sud et de 5 hélicoptères.

Charles YANSUNNU