Aide budgetaire FMI

Promesse de 52 milliards de Fcfa au Bénin par la Banque mondiale : Les dessous de l’aide budgétaire à Yayi Boni

Le Matinal du 4 Décembre 2009

Les autorités des institutions de Bretton Woods viennent de promettre une aide budgétaire de 52 milliards de Fcfa pour appuyer la République du Bénin taxée il y a quelques semaines seulement de mauvais gestionnaire par une mission du Fonds monétaire international (Fmi) lors d’une descente à Cotonou. Si la mesure permet au gouvernement béninois de trouver un début de solutions à ses problèmes actuels, elle cache cependant bien d’autres données de taille.

Le soutien de 52 milliards Fcfa que la Banque mondiale projette allouer au Benin pour l’accompagnes dans ses difficultés actuelles contraste avec toutes les informations qui circulent depuis peu sur le pays dans les grands milieux financiers mondiaux. Pourtant, quand la directrice générale de l’institution a annoncé la mesure, personne n’a été surpris. A cause des dessous de la décision. Et on en parle d’ailleurs de plus dans certains pays pour ne pas laisser libre cours à des polémiques qui pourraient ternir l’image de marque de cette institution qui, du reste, est jusque-là la seule garantie pour les bailleurs de fonds et autres professionnels des placements d’argent. En effet, le président Yayi Boni a seulement bénéficié de cette aide budgétaire parce qu’il est en règle vis-à-vis du service monétaire international de la dette. En tant qu’ancien patron d’une structure internationale financière, le chef de l’Etat béninois a su bien respecter ses engagements pendant les trois ans qu’il a passés à la tête du pays. Partout en Europe, aux Etats-Unis d’Amérique et en Asie, tout le monde s’accorde à reconnaitre que le Bénin s’est mieux comporté ses quinze dernières années vis-à-vis des institutions de Bretton Woods. Tout au moins pour ce qui concerne le service de la dette. Depuis le président Nicéphore Dieudonné Soglo jusqu’à l’actuel locataire du Palais de la Marina en passant par le Général Mathieu Kérékou lors de ses deux derniers mandats à la tête du pays. Situation qui lui a souvent permis de se tirer d’affaire toutes les fois que les caisses sont au rouge. D’ailleurs avant de prononcer son discours favorable au Benin et ses intentions d’aider le pays à contenir certaines difficultés financières, Mme Ngozi Okonjo Iweala, Directrice générale de la Banque mondiale, n’a pas manqué de fustiger les déséquilibres actuels des indicateurs de performance et le fait que le pays ne respecte pas les consignes liées aux normes budgétaires et de gestion des finances publiques. Mais, elle reste certaine que le Benin est un bon payeur et ceci depuis bien des années. On peut lui faire confiance. Même si à l’intérieur, la gestion prête à confusion, les dépenses de fonctionnement contrastent avec la réalité et celles non continues dans le budget général de l’Etat se multiplient au gré du vent. En réalité, en décidant de verser ces 52 milliards Fcfa au Bénin où les règles de gestion sont foulées au pied, Mme Ngozi Okonjo Iweala a juste respecté la souveraineté du Bénin à opérer librement des options et à les assumer pleinement. Et pour s’être assurée que la dette sera payée, elle a fait l’option de libérer les fonds tout en continuant à montrer que tout n’est pas rose dans le pays où des efforts sont toujours attendus.

Jean-Christophe Houngbo Depuis Beijing en Chine

 Tirage au sort de la Can 2010 : Le Bénin dans un groupe piège

Le tirage au sort de la 27ème édition de la Coupe d’ Afrique des Nations (Can) 2010 a eu lieu vendredi dernier à Luanda en Angola. Le Bénin, participant pour la deuxième fois consécutive et pour la troisième fois de son histoire, est logé dans le groupe C en compagnie de l’Egypte, du Nigeria et du Mozambique. Selon les observateurs du football africain, le groupe dans lequel est logé le Bénin pourrait être considéré comme un groupe piège. Lire la suite...

Recherche pétrolière au Bénin: Des doutes sur la commercialisation du pétrole béninois (Le ministre Barthélémy Kassa n’a pas convaincu)

 L’émission "Dossiers en mains" de la télévision nationale a reçu le ministre Barthélémy Kassa lundi dernier sur le thème "Recherche pétrolière et minière : défis et opportunités". Tout au long du débat, "le patron du sous sol béninois" n’a pas convaincu à propos de la date ultime du démarrage de l’exploitation du pétrole au pays. A quand réellement le début de l’exploitation du pétrole en République du Bénin ? Lire la suite

 

Judith Houédjissin, candidate aux dernières élections municipales à Montréal au Canada :
« Ma candidature ouvrira la porte à d’autres Africains…

À 29 ans, Judith Houedjissin, béninoise d’origine, a brigué un poste de Conseillère de Ville à Montréal là où beaucoup d’Africains et même de Montréalaises hésitent à s’aventurer. Mme Houedjissin est diplômée de deux universités canadiennes en Science politique/Relations internationales et en Management public. Elle a aussi une expérience doctorale en sciences politiques. Elle est auteure, communicatrice politique, chercheure et femme de terrain
Lire la suite...

Classement mondial de la liberté de la presse : Le Bénin recule, la Ghana progresse

(De la 70 ème place en 2008 à la 72 ème en 2009) Le classement mondial de la liberté de la presse en 2009 est désormais disponible. Si l'on remarque que certains pays comme les Etats-Unis ont gagné des places (en l'occurence 20 places pour les USA), d'autres comme la France ou encore le Bénin ont reculé.
Lire la suite

 France : Un Béninois élu 1er vice-président de l'Université du Littoral Côte d'Opale

Un Béninois vient d'être élu vice-président d'une prestigieuse université française, précisément l'Université du Littoral Côte d'Opale (Ulco) dans le Nord de la France. Il s'agit de Faustin Aïssi, professeur de Chimie à l'Ulco. Il était pressenti pour prendre la présidence de l'université, mais les données ont changé à la dernière minute au point où il a dû se contenter de se poste très stratégique Lire la suite

Présidentielle de 2011 : Yayi fonde ses espoirs sur la diaspora

Après les sorties successives du chef de l’Etat dans les rues de Cotonou et dans les villes de l’intérieur du pays, les thuriféraires du régime du Changement ont décidé de mettre le cap de leurs opérations de charme sur la diaspora béninoise. Ils espèrent ainsi recueillir les suffrages des deux millions de Béninois vivant à l’étranger.
Lire la suite

Angélique Kidjo chante Makeba

Les 25, 26 et 27 septembre, la Béninoise Angélique Kidjo pilote au Cirque d’Hiver à Paris un hommage à la chanteuse sud-africaine Miriam Makeba, décédée en novembre 2008. En attendant le lever de rideau, Angélique Kidjo revient sur sa fascination pour "Mama Africa", qui a commencé au milieu des années 1960…
Lire la suite...
Conférence de presse du HCBE : Gabriel KOTCHOFA  parle de la mission qui lui est assignée

La salle de conférence du ministère des affaires étrangères a servi de cadre dans la soirée du vendredi dernier, à une rencontre du bureau du haut conseil des béninois de l’extérieur animé par son Président, Anicet Gabriel KOTCHOFA.
Lire la suite...

×