4 milliards pour porto-novo

Après plusieurs rendez-vous manqués : Porto-Novo bénéficie enfin des 4 milliards de la Boad

Le Matinal du 13 Janvier 2010


Le ministre de l’Economie et des finances Idriss Daouda et le président de la Banque ouest africaine de développement(Boad) Abdoulaye Bio Tchané ont procédé ce mardi 12 janvier 2010 à la signature de l’accord de prêt relatif au projet de pavage de rues et d’assainissement dans la ville de Porto-Novo. Un accord qui offre au maire Moukaram Océni – présent à la cérémonie - un financement complémentaire de 4 milliards de Fcfa pour accompagner les actions entrant dans le cadre des célébrations du 1er août 2010 et de la réhabilitation de la ville de Porto-Novo.

« Je suis aujourd’hui un homme comblé. J’exprime ma reconnaissance envers le gouvernement de mon pays, envers la Boad et les populations de Porto-Novo pour leur patience… », tels sont les premiers mots du maire de la municipalité de Porto-Novo Moukaram Océni après la concrétisation de la signature de l’acco rd de prêt à travers lequel la Boad met à disposition de la capitale, un financement de 4 milliards de Fcfa pour la réalisation d’ouvrages routiers et d’assainissement entrant dans la cadre des festivités du cinquantenaire de la fête nationale à Porto-Novo et de la stratégie gouvernementale de la réforme administrative. La cérémonie de signature marquée notamment par le paraphe et l’échange des documents contractuels entre le ministre de l’Economie et des finances Idriss Daouda et le président de la Boad Abdoulaye Bio Tchané a connu la présence du premier adjoint au maire de Cotonou Léhadi Soglo, d’un représentant du ministère de l’Urbanisme et du Directeur général de l’Agence d’exécution des travaux urbains. Au terme de la cérémonie, le président de la Boad Abdoulaye Bio Tchané s’est dit d’autant plus heureux que cet accord vise à améliorer les conditions de vie dans la capitale du Bénin. Cité dans laquelle il révèle avoir fait une partie de sa scolarité. Le président de la Boad a ensuite félicité le maire Moukaram Océni pour ses efforts et ses diligences pour la concrétisation de cet accord qui, a-t-il précisé, faisait partie des priorités de la Banque. Des efforts à l’actif du maire auxquels le ministre Idriss Daouda a ajouté la volonté affichée du gouvernement d’accompagner le développement des collectivités locales. Et il n’y avait pas de raison qu’il en soit autrement selon le ministre qui souligne d’ailleurs que ce projet a suivi le même cheminement que tous les autres projets de même nature. Il faut préciser tout de même que cet accord vient comme un heureux dénouement à un long processus de négociations teintées d’enjeux que beaucoup jugent d’ordre politique.

Présentation du projet

Appelé 2è projet de rues et d’assainissement dans la ville de Porto-Novo, il concerne le pavage et l’assainissement d’un ensemble de 5 rues dans la ville de Porto-Novo et totalisant 5,2 kilomètres de longueur ainsi que la construction de collecteur primaire sur 2,7 kilomètres dans le bassin de la zone Sud-Est de la ville. Son coût global est de 5 milliards 552millions Fcfa financé à hauteur de 4 milliards de Fcfa par la Boad, 1 milliard 527 millions de Fcfa par le budget national et 25 millions Fcfa par la mairie de Porto-Novo. Le planning prévisionnel des travaux prévoit pour l’ensemble du projet une durée globale de 20 mois dont 11 pour les travaux. A terme, le projet dont la maîtrise d’ouvrage déléguée est confiée à l’Agetur, permettra d’améliorer substantiellement l’environnement urbain et la situation sanitaire des zones concernées par le projet. Il aidera également à la fluidité de la circulation et au renforcement des capacités dans la ville.

Calixte Adiyéton